Logo-Thales - Transparent.png

PROJET AquArEL (PM3) - AMÉLIORATION CONTINUE DES DIRIGEABLES LCA60T

Commencé dans la phase 1 de LPCAD, le projet AquArEL (AvioniQue pour Aéronef ÉLectrique) est une collaboration de Thales Canada et FLYING WHALES QUEBEC dans le cadre du développement d’un dirigeable pour le transport de charges lourdes : le LCA60T (Large Capacity Airship 60 Tons). Ce dirigeable pourra emporter, charger et décharger en vol stationnaire des marchandises pesant jusqu’à 60 tonnes tout en minimisant l’empreinte environnementale. Dans la première phase du projet, les partenaires ont travaillé sur la spécification des systèmes, des modules et des bancs de test. À l’aide de PME québécoises, une première version des logiciels et des prototypes de commandes de vol électriques a été développée. Dans la deuxième phase du projet, les développements se poursuivent afin de réaliser le premier vol du dirigeable en 2024, en collaboration avec MTLS, une PME québécoise.  

 

Développement de modules et de fonctions 

Dans la phase 2 du projet, FLYING WHALES développera les spécifications des systèmes et travaillera sur la modélisation des organes de contrôle des transferts de charges utiles, de gestion des ballasts et de l’équilibrage général du LCA60T. Thales fera l’analyse et la validation des solutions du système de commande de vol développées durant la phase 1 afin d’'optimiser les modules cFC (commande de vol compacte — compact Flight Control) pour la phase des essais en vol. Thales complètera également le développement de ses bancs de test. Des fonctions logicielles, comme celles de détection des pannes et des services de maintenance, seront aussi développées pour assurer la mise au point de l’'aéronef  

 

Amélioration continue de la suite avionique 

Thales poursuivra aussi le développement de la suite avionique afin d’améliorer son architecture. À l’aide de MTLS, FLYING WHALES et Thales chercheront des moyens de remplacer les contrôleurs physiques par des interactions sur des écrans tactiles tout en assurant le même niveau d’intégrité et de disponibilité. Cette architecture sera analysée et validée sur un banc physique dans un environnement ayant des équipements et des données en provenance d’autres systèmes réels avant d’être certifiée. 

 

Phase 3 

La troisième phase du projet, de 2024 à 2026, doit permettre la vérification et la validation en vol des nouveaux systèmes développés par les deux entreprises. À la finalisation de ces développements de performances et de validations, le dirigeable LCA60T sera prêt à être mis en service. Ces nouvelles technologies permettront à Thales et FLYING WHALES de se positionner dans les nouveaux marchés des dirigeables et des drones tout en réduisant l’empreinte environnementale de l’aviation commerciale.