Bilan de notre événement intitulé «Lutte contre les changements climatiques – Quelles solutions pour l’aéronautique ?»

3/4/2020

Le vendredi 21 février 2020 avait lieu, en collaboration avec Aéro Montréal, la 3e matinée de formation offerte par le comité des gains environnementaux de SA2GE.

Inspirée par les nombreuses actions pour l’action climatique qui ont ponctué l’année, la thématique « Lutte contre les changements climatiques – Quelles solutions pour l’aéronautique ? » a rassemblé 63 participants au centre-ville de Montréal dans les bureaux de Norton Rose Fulbright.

 

Événement carboneutre

Nouveauté cette année : l’événement se voulait carboneutre. Quelques 28 arbres seront plantés pour compenser les gaz à effet de serre produits par le déplacement des participants :

1 Une même personne peut avoir utilisé plusieurs moyens de transport.

 

Miguel F. Garcia Claro, membre du Comité des gains environnementaux et spécialiste en Écoconception et affaires environnementales chez Bombardier, ainsi que Charlotte Laramée, directrice, Croissance chez Aéro Montréal, ont donné le coup d’envoi de la matinée avec leurs mots de bienvenue et d’ouverture.

 

Légende : (à gauche) M. Miguel F. Garcia Claro et (à droite) Mme Charlotte Laramée

 

On retiendra que depuis quelques années déjà, l’industrie aéronautique met en œuvre divers moyens pour réduire l’impact environnemental de ses activités. L’effort porte à tous les niveaux du cycle de vie des aéronefs, de la conception à la récupération en passant par les opérations. Nous avons été témoin de remarquables exemples au fil des événements que nous avons organisés, mais les efforts doivent perdurer pour atteindre les objectifs fixés par l’OACI et l’Accord de Paris. Il faut que l’ensemble des joueurs de la chaîne d’approvisionnement se sentent impliqués, même les PME qui se considèrent parfois uniquement comme des build-to-print. Elles peuvent avoir un impact positif avec des actions simples comme la gestion éco-énergétique de leurs activités.

 

Première conférence – La maturité du procédé d’électrodéposition de zinc-nickel pour le remplacement du cadmium – du TRL4 à la production

Les travaux qui s’effectuent dans SA2GE depuis 2010 visent à développer des technologies plus intelligentes, performantes et efficaces, tout en réduisant l’empreinte environnementale du secteur aéronautique. La matinée a commencé par une conférence technique portant sur La maturité du procédé d’électrodéposition de zinc-nickel pour le remplacement du cadmium – du TRL4 à la production. Présentée par M. Paul Mosser, spécialiste matériaux et procédés chez Héroux Devtek, cette conférence abordait les résultats concrets de travaux menés dans le cadre de la phase 1 de SA2GE. Trois volets ont été abordés : le développement, l’implantation et la maturation de ce nouveau procédé.

 

Comme en témoigne le sondage de satisfaction rempli quelques jours après l’événement, les participants ont particulièrement apprécié la vulgarisation exemplaire dont a fait preuve le conférencier.

 

Légende : (à gauche) M. Paul Mosser, spécialiste matériaux et procédés chez Héroux Devtek  et (à droite) illustration de la période de questions qui a suivi

 

 

Deuxième conférence – Les défis de la carboneutralité pour l’industrie aéronautique au Québec

M. Patrick Faubert, professeur chercheur sous octroi à la Chaire en éco-conseil et au Centre de recherche sur la boréalie du Département des sciences fondamentales de l’Université du Québec à Chicoutimi, a d’abord rappelé les faits concernant le réchauffement climatique. Il a poursuivi sur l’identification de moyens crédibles pour un grand émetteur final canadien de s’affirmer carboneutre au Québec. Il a continué avec la contribution de l’industrie aéronautique aux émissions de GES, pour conclure en explorant certaines pistes de solutions pour l’industrie aéronautique concernant la carboneutralité.

 

Les exemples concrets donnés par M. Faubert ont particulièrement plu aux participants qui ont le sentiment d’avoir beaucoup appris de cette présentation.

 

 

Panel – Quelles solutions pour l’aéronautique ?

 

Légende : sur la photo (de gauche à droite) Hélène V. Gagnon, Stéfanie Rondou-Pontbriand, Isabelle Provost-Aubin, Patrick Faubert et Malek Kacem

 

Animé par M. Malek Kacem, chargé de projet chez GARDN, un panel a permis d’approfondir la réflexion. Mmes Hélène V. Gagnon, vice-présidente aux affaires publiques et communications mondiales chez CAE ainsi que Stéfanie Rondou-Pontbriand, chef de service – Émissions atmosphériques et bruit des appareils chez Air Canada, ont présenté des actions concrètes en cours dans leur entreprise pour réduire l’empreinte environnementale. Mme Isabelle Provost-Aubin, étudiante en génie mécanique à l’Université McGill, présentait le point de vue de la relève. Enfin, M. Patrick Faubert a également participé au panel en rappelant certaines pistes pour diminuer l’impact des émissions de gaz à effet de serre par l’industrie aéronautique.

 

La matinée s’est conclue avec le mot de fermeture de M. Mathieu Ferland, récemment nommé au poste de directeur des transports et de la mobilité durable au ministère de l’Économie et de l’Innovation. Il est heureux de constater l’esprit collaboratif qui anime notre secteur, de même que la préoccupation environnementale de l’industrie aéronautique, les deux se traduisant par un projet tel que SA2GE.

 

Résultats du sondage auprès des participants

Quinze des 17 répondants au sondage étaient satisfaits voire très satisfaits de leur matinée. Ces résultats se reflétaient également lorsque l’on sondait les participants sur chacune des activités de la matinée. Le niveau de satisfaction était particulièrement élevé quant à la logistique de l’événement et ses différents volets.

 

Bons coups

Les participants ont particulièrement apprécié la formule conférence suivie du panel de discussions permettant de présenter des moyens concrets tant technologiques que comportementaux pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. La diversité du panel ainsi la qualité de leurs échanges ont été soulignés.

 

Suggestions pour les prochains événements

Plusieurs suggestions ont été proposées par les répondants, notamment :

  • Solutions carboneutres et réalité normative;

  • Cas à succès du projet SA2GE;

  • Projets concrets pour la baisse des GES;

  • Enjeux climatiques;

  • Financement vert du secteur aéronautique;

  • Nouvelles générations de moteurs et de batteries;

  • Biocarburants;

  • Progression de carboneutralité chez CAE;

  • Défis de l’aéronautique en environnement;

  • Sécurité versus environnement;

  • Projets et innovations technologiques au niveau de l’électrification en aéronautique (avions, hélicoptères, drones, etc.).

Pause réseautage
Quinze des 17 répondants ont considéré que l’événement leur avait permis d’établir des contacts d’affaires qui auraient été difficiles d’établir autrement, ce dont nous nous réjouissons car cela constitue précisément l’un des objectifs que nous visons par le biais de nos événements.

 

 Légende: souvenirs de la pause réseautage

 

Si vous souhaitez participer à notre prochain événement, consultez régulièrement notre site web ou encore, inscrivez-vous à l'infolettre d'Aéro Montréal. Au plaisir!

 

Please reload

Dernières nouvelles

Bilan de notre événement intitulé «Lutte contre les changements climatiques – Quelles solutions pour l’aéronautique ?»

03/04/2020

1/1
Please reload

Articles recents
Please reload

Archive
Please reload

Partenaire principal